30 janvier 2011 · Mobilisation générale le 12 Février 2O1 pour déloger pacifiquement le clan d’Oujda

Le ministre de l’intérieur et des collectivités locales DAHO Ould Kablia à déclaré au quotidien « LIBERTE » L’État doit être fort, mais juste” Le problème c’est les hommes qui dirigent actuellement l’Etat Algérien qui sont faibles & même injustes ! Le Ministre a reconnu que le malaise en Algérie est un peu profond. A titre d’exemple il a cité : La cherté de la vie, le désarroi moral des administrés, l’insuffisance dans la gestion de certaines assemblées élues, l’absence des canaux de communication, la bureaucratie, la précarité des dispositifs d’aide à l’emploi, les scandales liés à la corruption, le diktat des spéculateurs et des gros commerçants, l’absence de la place publique de la classe politique et des associations, le recul du rôle d’institutions de socialisation et de transmission des valeurs comme la famille, l’école et l’autorité parentale. Les séquelles de la violence terroriste, de la décennie noire. Il a fallu que les rues arabes bougent pour qu’ils se rendent compte que rien ne va plus ? Le couteau maintenant est sur la gorge, le pouvoir du clan d’Oujda incarné par Mr Ould Kablia a le culot de nous mentir pour nous faire endormir une fois de plus, « Trop tard ». Ould Kablia a déclaré : Nous envisageons une lutte contre la bureaucratie, une amélioration du service public, révision de la loi sur les associations, établir un fichier national de toutes ces associations. Dans un premier temps, nous établirons une liste d’associations les plus efficaces, efficientes, les plus orientées vers le soutien des populations. Il y aura un cahier des charges suivant lequel ces associations détermineront leurs activités, la stabilité et l’ordre public, les libertés publiques, la gestion locale le développement local, la sécurité des citoyens, prise de conscience des agents de l’Etat, faciliter l’accès des citoyens aux services publics, l’avenir du pays seront examinés avec toute l’attention voulue, c’est la seule manière de rétablir la confiance en particulier avec les jeunes avec l’appui sur la société civile et les associations réellement représentatives est incontournable. Le ministre de l’intérieur a évoqué la marche organisée par le RCD. Combien de personnes ont participé à cette marche ? 15O Mr Ould Kablia ? Vous oubliez que vous avez mobilisé 2O.OOO policiers à Alger contre 15O marcheurs ? Plus grave vous dites que je ne suis pas là pour polémiquer avec le RCD ou qui que ce soit ? Mais nous le savons durant 5O ans que vous êtes des myopes, des sourds, des muets aux moments où le peuple algérien a besoin de ses dirigeants ? Vous avez aussi dit Mr le Ministre que depuis l’année 2000 à ce jour, vous avez construit deux millions et demi de logements. Mais qui a bénéficier de ces logements en tout cas pas mes enfants nés à Alger, pas à Oujda ou à Sousse ? Je suis aussi agacé quand vous dites Mr le Ministre que les marches et rassemblements ne sont pas interdits ailleurs. Bien sur, là où le pouvoir n’est pas en danger ? D’ailleurs c’est un Etat policier que vous dirigez démasqué par Said Saadi lors de la marche « 15O contre 2O.OOO policiers » Nous savons que votre objectif si vous perdurez, atteindra O1 policiers pour 2OO habitants mais à Alger pour protéger votre régime. Le 12 février inchallah , c’est la fin du système du clan d’Oujda, là je vous conseil tous de retourner à Oujda à votre ancien café le MAGHREB qui existe situé à Oujda « Le retour aux origines comme dit l’adage » Fadila » Said Medjkane

Publicités