Boutef : Le Bon – La Brute & le Truand, 52 ans d’histoire est là pour témoigner!!

5 JUILLET 1962 -2016

Selon l’article publié ci-dessous par le quotidien d’Oran intitulé : Révolutions, bouteflikismes, milliards gratuits et Etat par courrier: Les Algériens entre désir de changement et peur du chaos signé par Kamel Daoud

« La situation de l’homme est rendue encore plus difficile par l’implication de ses frères dans des cercles d’affaires qui l’handicapent et le prennent en otage vis-à-vis de ses adversaires».

« Bouteflika a été utilisé et on a insisté sur son 3ème mandat pour le garder comme président utile au nom de la stabilité : aujourd’hui, il est piégé».

« La Présidence n’a même pas la chance d’une cheville ouvrière comme feu Larbi Belkheir. »

– « Aucune erreur n’est tolérée à Abdelaziz Bouteflika en sa qualité d’un vrai diable de la politique. Si ses

frères sont impliqués dans des affaires scabreuses, il devrait les écarter aux moments opportuns,

maintenant c’est trop « KLAHOUMS-BOBY » Ceux qui ont mangés des olives, presseront de l’huile !

– « Ha-Ha-Ha j’ai envi de rire quand le rédacteur de cet article Mr Kamel Daoud a donné son analyse concernant Boutef comme quoi il a été utilisé pour accepter un 3ème mandat ? S’agit-il d’un poison d’avril ou quoi ? Mais arrêtez, connaissant Boutef un homme assoiffé capable même de rendre cette Algérie aux français uniquement pour mourir sur le fauteuil.

– Si vous l’ignorez Messieurs, je vais rafraîchir vos mémoires, Boutef a mis en place une commission d’enquête indépendante pour traduire les généraux devant le TPI, entre autres, il délégué son homme de confiance pour signer la convention de Rome portant création du tribunal pénale international pour faire un chantage aux généraux pour qu’ils acceptent le 3ème Mandat et la révision de la constitution pour un mandat à vie.

– L’opinion nationale et internationale si elle désire consulter l’itinéraire de Boutef depuis 1958 à ce jour, contactez nous par émail sarlapps@yahoo.fr . J’invite mes confrères qui rédigent des articles sur le passé de nos politicards, de faire des investigations, de vérifier Qui est Qui , pour éviter de tomber dans les jeux partisans à l’image de Boutef et son clan qui sont à l’origine de la destruction de cette Algérie des 1.5OO.OOO martyrs.

– Mr Kamel Daoud a fait remarquer que la présidence manque de cheville ouvrière comme Larbi Belkheir. Cette cheville manque parce que maintenant c’est la cheville de la présidence algérienne et non la cheville de la présidence française, la donne a changée depuis que des vrais authentiques ont repris le contrôle de cette institution. Said Medjkane

Publicités