Le Journal l’expression a titré : Le président de la République va-t-il rompre le silence à Tamanrasset ?

Pourquoi y a-t-il un jour depuis 1999 où Boutef a dit des choses censées ?

La situation que vit notre pays assis sur volcan confirme que Boutef et son clan s’occupe uniquement de leurs intérêts et se vengent pour solder leurs comptes, ni plus ni moins.

Il reste une chance à Boutef pour sauver sa peau : Il doit annoncer la dissolution de cette assemblée corrompue, Sénat, partis politiques, organisations satellites, mettre en place une assemblée constituante pour qu’elle révise la constitution, dissolution du DRS à l’origine des obstacles qu’a connu notre pays, permettre à l’ANP de veiller à la transition pacifique, remise sur rail des libertés individuelles et collectives, la liberté de la presse, une justice indépendante et autant d’autres décisions utiles à un changement radical.

Voilà si Boutef veut réellement sauver l’Algérie du Chaos. Said Medjkane

Publicités