INFORMATIONS INTERNATIONALES

Les « Primaires »….

11 Votes

direct-primaire

Notre caste médiatique semble en état de sidération devant le résultat du premier tour des « Primaires de la Droite et du Centre ». Manifestement, la « pensée unique » avait fait son œuvre, et l’oligarchie bobocratique avait déjà fait son choix : ce serait Juppé !!!

Le choix était clair . La victoire ne pouvait échapper à celui qui se présentait comme le « rassembleur » de la Nation, au point de laisser croire que l’aile gauche du Centre, et peut être même l’aile droite de la Gauche, pourraient trouver leur place dans une nouvelle majorité qui se contenterait de ne corriger « qu’à la marge » un « système »dans lequel se complait une certaine France dont quelques « zélites » tirent le meilleur parti, et feignent d’ignorer avec une pointe de mépris, « l’autre France »….

Dans un livre qui mériterait d’être relu par nos dirigeants, en raison de son caractère prémonitoire, le sociologue Jean-Pierre Le Goff, auteur de Mai68, l’héritage impossible, dénonce l’existence d’un « gauchisme culturel »qui s’est approprié le magistère de la morale.

Ce gauchisme culturel aurait fini, selon lui, par imprégner la gauche et une partie de la droite, tout en provoquant des fractures sociales et culturelles au sein de la société. Dans une interview publiée dans La Revue des deux mondes en 2016, intitulé « L’hégémonie du camp du Bien battue en brèche », il diagnostique la « fin d’un cycle historique » marqué par le fait que, dans le domaine des mœurs, de l’école et de la culture, le gauchisme culturel serait de plus en plus rejeté par une partie de la population.

Nombre de journalistes militants n’en continuent pas moins d’exercer une « police de la parole et de la pensée » qui constitue une négation des libertés démocratiques dont ils se prévalent les défenseurs, en pratiquant la dénonciation, le lynchage médiatique et les plaintes en justice contre tous les rebelles à une forme de « totalitarisme intellectuel ».

http://www.lepoint.fr/medias/i-tele-condamnee-pour-rupture-abusive-de-contrat-avec-eric-zemmour-22-11-2016-2084948_260.php

Cette « police » inculpe et condamne, en effet, sans jugement, tous ceux qui sont réfractaires à l’adhésion à une forme de « morale à géométrie variable », au nom de laquelle, par exemple, dialoguer avec Poutine serait une « trahison de nos valeurs », alors qu’accueillir, courtiser, décorer, un roitelet du Golfe serait « conforme aux intérêts supérieurs de la France »…..

Le débat en cours, pour désigner celui qui défendra les couleurs de la Droite et du Centre nous en fournit quelques illustrations….

Une fois de plus, l’ignorance et le mépris pour une certaine forme de « bon sens » populaire, se sont exprimés, laissant le champ libre à une Droite qui « refuse de baisser les yeux » devant un Gauche drapée dans son sectarisme et sourde aux appels d’une fraction du peuple français qui ne se reconnaît pas dans ses élucubrations sociétales….

Fillon semble avoir compris le bénéfice qu’il pouvait retirer de la montée de ce courant, dont la force s’exprime dans de nombreux pays….

C’est en cela que Juppé, qui se présente comme le porte-parole de la modernité, tient un discours absolument ringard. Il ne se rend pas compte de la révolution conservatrice qui est partout à l’œuvre dans la société occidentale.

 Juppé sera très probablement battu dimanche soir, parce qu’il représente cette tradition d’une droite qui ne s’assume pas. Cette hypothèque qui pesait sur la droite est en train de sauter et c’est en cela que, dans l’histoire des idées, c’est un moment historique.

Une fois la primaire gagnée, Fillon va se retrouver face à une gauche émiettée et un FN qui aura du mal, s’il reste coincé dans un discours à la Philippot, à se démarquer de la gauche dans sa critique du candidat des Républicains.

Bref, dans un paysage politique dévasté par tant d’années de reniements et face à une opinion désabusée, il suffit à Fillon d’avoir un peu plus de bon sens et de conviction que les autres, pour les surclasser tous. Au royaume des borgnes….

Il y a bien longtemps, déjà, que le peuple français, qui n’est pas l’un des plus crétins de notre époque, ne partage plus les certitudes des ayatollahs de l’Obs, du Monde et de Libération, qui, après Sarkozy, semblent avoir découvert un « nouveau filon » pour relancer leurs ventes : Libération se demande si “Jésus est de retour” dans la campagne de 2017, en référence à la foi catholique du candidat Fillon, le “Tariq Ramadan des Sacristies”…. C’est dire le niveau …..

fillon

Ainsi, s’agissant, notamment, de notre politique étrangère, il y a bien longtemps que le bon sens populaire a compris qu’elle nous emmène dans une impasse tragique, nous condamnant, sinon à l’isolement, mais du moins à l’effacement parmi les nations qui comptent encore sur cette planète.

Fillon avait compris depuis longtemps que la « diabolisation » de Poutine était contraire à nos intérêts qui ne coïncident plus avec un alignement systématique sur les positions agressives d’un OTAN qui se cherche des raisons de continuer à exister….

J’avais évoqué ce sujet à de nombreuses reprises, dans de précédents billets dont l’actualité demeure….

https://berdepas.com/2015/11/12/poutinisme-cynisme-ou-realisme/

https://berdepas.com/2015/11/10/dans-la-tete-de-poutine/

https://berdepas.com/2015/02/12/mourir-pour-lukraine-2/

https://berdepas.com/2014/08/18/qui-raze-poutine/

Ce que certains qualifient de « progressisme », n’est qu’une forme de perception irréaliste d’un monde moderne dont la dangerosité échappe à ceux qui se sont installés dans le confort intellectuel d’un angélisme puéril.

L’avenir, en politique, appartient de moins en moins aux idéologues de  » l’identité heureuse », du « partage », du « multiculturalisme », de la « société métissée » , du « vivre ensemble » y compris avec ceux qui nous détestent. La France n’est ni le Brésil, ni le Canada, ni les Etats Unis d’Amérique….

L’avenir appartient aux réalistes et aux pragmatiques…et surtout à ceux qui, solidement accrochés à leur racines, sont capables de regarder les réalités en face en appelant un chat, un chat 

Navigation des articles

Une réflexion au sujet de « Les « Primaires »…. »

  1. michel4325 novembre 2016 à 17 h 19 min
    Rate This

    comme je l’écris depuis très longtemps sur le Blog de M.TANDONNET avent d’être censurer, il a peur du FN et de la VERITE ,, se sera Droite qui a ruiner le pays , et la Droite national de Mme LEPEN ,LE final , dans les urnes ,et c’est bien L.UNION de la Gauche en votant, qui élira, le ou la , locataire de L..ELYSEE ,elle a une ARME FATAL.. si FILLON veut toucher a la Sécurité SOCIAL..je voie déjà L..AFICHE touche pas a ma SECU..il a rien compris a la majorité des gens et LA..JUPPE a raison ,tout le monde , connait les fraudes , organiser pars de mafieux , Pour ceux qui on perdu la mémoire MARSEILLE ; le patron de la SS se suicide ; deux balles dans la tète ,les fausses fiches de payes , et le reste

    J’aime

Laisser un commentaire

Anti-racisme: l’overdose.

10 Votes

Haribo

La hantise du racisme a pris, dans certaines couches de nos sociétés, des proportions qui confinent à l’hystérie.

Si mon grand-père était encore vivant, il serait tenté d’utiliser une expression qui, pour être triviale n’en est pas moins imagée. Cette expression, en la circonstance évoquée ici, me paraît parfaitement adaptée.

A propos de l’article paru dans « lemonde.fr », il y a quelques jours, il se serait exclamé, furibard, « avec leurs histoires de racisme, « ils » nous cassent les bonbons !!! ».

http://www.lemonde.fr/vous/article/2014/01/17/accuse-de-racisme-haribo-elimine-ses-bonbons-noirs_4350208_3238.html

Je cite cet article désopilant:

« La pression des consommateurs a fait céder Haribo. Le fabricant de bonbons a annoncé, vendredi 17 janvier, qu’il arrêtait la vente en Suède et au Danemark de bonbons à la réglisse que certains clients de la marque trouvaient racistes. Ces bonbons faisaient partie de l’assortiment Skipper Mix, lancé par le confiseur allemand il y a de nombreuses années.

Haribo a dit tenir compte de critiques qu’ont exprimées des internautes ces dernières semaines. « Nous avons estimé que nous pouvions garder ce produit et en retirer les parties que certains consommateurs ont jugées offensantes », a expliqué à l’AFP le directeur de Haribo Suède, Ola Dagliden. »

« Certains clients de la marque »….suivez mon regard…..

De toute évidence, le « modèle suédois » dont semble vouloir s’inspirer « Zigounette » n’échappe pas à l’hystérie générale !!!

La lutte contre un supposé racisme s’étend à des domaines épargnés jusqu’ici. Après la disparition de la publicité de « Banania » à laquelle nous étions habitués dans notre jeunesse, sans la moindre arrière-pensée raciste, après que la « quenelle », qui était jusqu’ici une délicieuse spécialité gastronomique, soit devenue un symbole nauséabond, voici que les bonbons Haribo, délices de nos enfants, sont à leur tour dans le collimateur des « belles âmes ».

Ces mêmes « hautes consciences » qui ne sont pas le moins du monde choquées par l’extension de la consommation de viande hallal, dans les cantines des écoles, ou au menu des footballeurs de l’équipe nationale…..

Par contre, ce qui a choqué ceux qui sont à l’origine de cette « mesure conservatoire » c’est que « ces bonbons avaient la forme de masques ou de représentations du visage rappelant l’art primitif africain, asiatique et amérindien. Ils montraient ce que pouvait rapporter chez lui « un marin qui aurait fait le tour du monde » autrefois, a fait valoir M. Dagliden. « Ce n’est pas quelque chose que nous voyions de manière négative pour notre part. » La photo de ces bonbons a également été retirée du site de Haribo. »

« En France, les bonbons « Tête de nègre » de la marque Haribo avaient d’abord été rebaptisés « Melting pote » avant d’être retirés de la vente en 2013. » ( Fin de citation).

Il faut bien admettre qu’en France où la moindre plaisanterie sur les « mangeurs de bananes » peut vous conduire devant les tribunaux, lancer une gamme de bonbons sous la marque « Tête de nègre » relève d’une de ces erreurs de marketing majeures qui peuvent faire virer, dans l’heure, un responsable des ventes diplômé d’HEC et de l’ENA….

On tremble pour les ramasseurs de champignons qui risquent de se voir interdire de cueillir des « têtes de nègre » qui faisaient jusqu’ici les délices des amateurs d’omelettes….

Il ne reste plus, à la Suède, qu’à supprimer le mot « race » de sa Constitution pour qu’elle rejoigne, dans le ridicule, les Nations les plus avancées….

Et à la France, si elle veut rester en tête des pays progressistes, il ne reste plus qu’à supprimer le mot « nègre » du Larousse….ce qui, d’un trait de plume,ferait disparaître la « négritude » chère à Léopold Senghor….

Navigation des articles

7 réflexions au sujet de « Anti-racisme: l’overdose. »

  1. Ping : Orgueil et préjugés… »racistes ». | Tempus Fugit….
  2. berdepasAuteur de l’article21 janvier 2014 à 18 h 55 min
    Rate This

    @cooldom83:
    « Noir c´est noir
    Il n´y a plus d´espoir
    Oui gris c´est gris
    Et c´est fini, oh, oh, oh, oh »
    C’est pas moi qui le dis, c’est Jooohny……

    J’aime

  3. Cooldom8321 janvier 2014 à 16 h 15 min
    Rate This

    Cas pratique !

    Prenons l’hypothèse suivante :
    Un jeune défavorisé d’une cité, habillé tout en noir de la dernière grande marque à la mode, roulant dans un porsche cayenne noir avec des vitres teintées noires, un intérieur en cuir noir, dont le rott weiler noir dépose ses poils noirs sur la banquette arrière (en cuir noir, dois-je le rappeler ?), ayant une kalashnikov noire posée sur le siège passager (simple précaution par les temps qui courent) et passant quelques coups de fil avec son Iphone 5S noir …
    Pouvons-nous supposer que ce jeune défavorisé (mais alors très défavorisé !) est un raciste ? moi je pense que oui !🙂

    D’ailleurs, je suis pour la légalisation de la drogue en France (mais non, c’est pas vrai !), comme ça je pourrais exiger que l’on en change la couleur que je trouve particulièrement offensante pour moi qui suis blanc !🙂

    J’aime

  4. Rousseau JP21 janvier 2014 à 13 h 18 min
    Rate This

    Mais depuis de nombreuses années, il est interdit d’appeler le gâteau « tête de nègre ».
    Il faut dire meringue au chocolat.
    A bon entendeur salut !!!
    Doit on dire en littérature que l’on a fait appel à un »écrivain de secours » comme la roue du même métal ?
    Par contre on peut dire( peut être est ce même conseillé )  » sale pied-noir »
    Moi je m’en fous, je suis « pata negra ».

    J’aime

  5. Ping : Anti-racisme: l’overdose. | Around The World | …

Laisser un commentaire

  • « Faisons table rase du passé »!!!

    18 Votes

    Tous ceux qui ont encore quelques réminiscences scolaires se souviennent de de cette expression rendue célèbre par les révolutionnaires français lors de la « nuit du 4 Août », la nuit historique de « l’abolition des privilèges » : « faisons table rase du passé » !!!!

    Cette expression qui fait partie depuis lors du verbiage révolutionnaire, traduit, chez eux, une obsession persistante depuis plus de deux siècles .

     On la retrouve dans le plus célèbre des chants révolutionnaires, celui de l’Internationale, qui, comme on le sait, a eu l’ambition de « changer le genre humain »:

    Du passé faisons table rase
    Foule esclave, debout ! debout !
    Le monde va changer de base :
    Nous ne sommes rien, soyons tout !
     

     (Eugène Pottier, L’Internationale, 1871)

    On en connaît la suite….

    La suite on peut en juger en se reportant à la lecture d’un ouvrage dont j’ai retrouvé la trace dans ma bibliothèque où il figure aux côtés du « Livre Noir du Communisme », sous la signature de Stéphane Courtois et d’un certain nombre d’historiens:

    Cette obsession n’a jamais quitté la Gauche française et le Parti Socialiste n’y a pas échappé. Dès 1977, au Congrès de Nantes, il se dote d’un hymne nouveau composé par Mikis Théodorakis, paroles d’un certain Herbert Pagani, intitulé « Changer la vie » ».

     » Les voix des femmes, et les voix des hommes
    Ont dû se taire beaucoup trop longtemps
    Ne croyons plus aux lendemains qui chantent
    Changeons la vie ici et maintenant
    C’est aujourd’hui que l’avenir s’invente
    Changeons la vie ici et maintenantPrendre la parole
    Décider nous-mêmes
    Libérer nos vies des chaînes de l’argent
    Écrire notre histoire à la première personne
    Être enfin des hommes et non des instrumentsFrance socialiste puisque tu existes
    Tout devient possible ici et maintenant

     « Changer la Vie », deviendra le slogan de la campagne présidentielle de François Mitterrand.

    On en connaît la suite…..

    Le mythe de l’émergence d’un « Homme Nouveau », bâtisseur d’une société nouvelle, a toujours fait partie de la vulgate révolutionnaire, et l’expérience de ceux qui s’y sont essayés, malgré leurs échecs douloureux, n’ont jamais dissuadé les générations suivantes de « remettre les plats réchauffés sur la table »….

    C’est ce qui explique, sans doute la difficulté, pour la Gauche française, à considérer, par exemple, le révolutionnaire Fidel Castro comme un dictateur, qui après avoir réussi à « libérer » Cuba « des chaînes de l’argent » l’a plongée dans la misère la plus triste et la privation des libertés les plus élémentaires.

    Le Parti Socialiste français, fidèle à des traditions fortement inscrites dans son ADN, nous remet ça !!!

    Dans un livre qui vient de sortir, longuement préfacé par « La Martine », il expose, sous la forme d’un long poème, ce qui semble devoir lui servir de programme éléctoral, sous le titre de  » Pour Changer de Civilisation« .

    J’en cite un extrait:

     » Les intellectuels, comme la gauche, auraient renoncé à transformer le monde, et même à le comprendre ? Je n’en crois rien. Encore faut-il secouer les catéchismes paresseux. Le monde a changé autour de nous, et souvent sans nous. Je sais possible de démentir les prophéties qui anticipent la fin du progrès ou le crépuscule de la pensée qui, des Lumières jusqu’à Jaurès, a fondé notre République. Je réfute tout autant les affirmations qui décrètent la mort du socialisme démocratique, qui serait incapable, dit-on, d’inventer des réponses adaptées aux temps nouveaux. »

    Et rebelotte !!!

    Et surtout, vaste programme !!!! Car, à la lecture du premier chapitre de ce livre ennuyeux (il est impossible d’aller plus loin !!!) on comprend que la priorité pour nos socialistes, c’est de « secouer leur propre catéchisme » !!!!

    On a envie de leur dire: avant de « changer de civilisation », essayez de changer de siècle !!!

    On imagine mal un Strauss-Kahn, un des rares politiciens compétent en économie que possède la Gauche à l’heure actuelle, s’emparer de ce livre-programme, pour en faire son credo, et son programme de campagne aux futures « primaires » du Parti Socialiste….

    Au fond, ce qui manque au Parti Socialiste, c’est une réelle ouverture sur le monde. On sent bien que tous ces gens n’ont pas beaucoup voyagé ces dernières années…. Si ce n’est pour rendre des visites protocolaires à d’autres dirigeants socialistes ( ce qui, déjà, aurait dû leur ouvrir les yeux ) ou pour participer à de grandes messes conclues par les chants de « l’Internationale », dont on attend toujours qu’elle sauve le genre humain…..

    Ce catéchisme nous enseigne que, parmi les Français, il y a, et il y aura toujours ceux qui se mobilisent pour défendre notre civilisation, notre Histoire, notre culture, nos traditions, et ceux qui sont prêts à tout renier pour, soit-disant, « changer de civilisation ».

    Comme disait ma grand-mère, « dans le changement, on sait ce que l’on perd, mais on ne sait pas toujours ce que l’on gagne…. » 

    Sauf pour ceux qui n’ont rien à perdre, peut-être ????

    Et encore… rien n’est moins sûr, car lorsqu’on a plus rien, on peut encore perdre la liberté, y compris celle que l’on a au plus profond de soi: la liberté de penser, et d’écrire ce que l’on pense !!!

    Navigation des articles

    3 réflexions au sujet de « « Faisons table rase du passé »!!! »

    1. berdepasAuteur de l’article13 novembre 2013 à 19 h 13 min
      Rate This

      @Frederic: MERCI pour ce commentaire intéressant. Je n’avais pas fait, en effet, le lien avec les thèses « positivistes » et « post-positiviste ». J’ai, sans doute cédé à la facilité, en utilisant le rapprochement entre le slogan de « la nuit du 4 Août » et le couplet de l’hymne de l’Internationale Socialiste. Mais , quelle que soit son origine, le « fantasme » existe bien et hante l’esprit des « révolutionnaires » modernes.Le rêve d’un nouveau départ, dans une société dont on aurait « remis les compteurs à zéro »habite toujours ceux qui se sentent incapables de s’adapter à la société telle qu’elle existe, ou de se contenter de la réformer.Cordialement.

      J’aime

    2. Frederic_N13 novembre 2013 à 18 h 24 min
      Rate This

      Bonjour
      Par le biais du blog de Maxime je fais un tour sur le vôtre
      Je suis d’accord et pas d’accord avec vous. D’accord sur l’enjeu : ce fantasme du « passé faire table rase » est bien au cœur de l’idéologie actuelle du PS. Au point qu’il lui est incongru de penser le dépassement de la crise économique en s’appuyant sur les valeurs traditionnelles de la France et/ou de l’occident.
      Mais l’origine de ce passé table rase n’est pas tellement où vous la placez ; ce serait trop simple. le PS , réminiscence de Staline, c’est tellement beau, tellement Cartésien que c’est promis à un grand avenir .
      Mais ce ne serait pas grave si c’était cela. L’élément moteur se trouve ailleurs dans l’évolution des modes de pensée modernes, largement marqués par le positivisme ( pour être précis un positivisme a -kantien) et le post-positivisme. C’est là – en clair : dans les facs américaines – que se trouve la véritable racine du tout est construit, rien n’est naturel . Et de là on arrive au passé dont on fait table rase. Mais aujourd’hui, c’est plus « la démocratisation du PS  » ( au sens de Parti Démocrate) que sa stalinisation qui est en question
      amicalement

      J’aime

    3. Smadja Gerard21 novembre 2012 à 23 h 22 min
      Rate This

      l’utopie n’interdit pas la critique des actes de ceux qui tentent de la mettre en oeuvre..(revoir les temps modernes)? D’un autre côté ‘est un plaisir que d’entendre les sacrifices que sont prêts a faire les diverses composantes de notre beau pays, après 10 années triomphantes de gouvernements ‘non socialistes’.

      J’aime

    Laisser un commentaire

    :)

    Nouvel article sur Olivier Demeulenaere – Regards sur l’économie

    [Troisième guerre mondiale] L’assassin de l’ambassadeur russe à Ankara était affilié à Daech

    par Olivier Demeulenaere

    « L’assassin de l’ambassadeur de la fédération de Russie en Turquie, était un membre de l’organisation terroriste de Jabhet Al-Sham (le Front du Levant) et avait fait partie d’une cellule policière spécialisée dans l’infiltration de combattants étrangers en Syrie entre les années 2014 et 2015. Ces opérations entraient dans le cadre des efforts de guerre hybride […]

    Lire la suite

    Commentaire    Voir tous les commentaires

    Résilier l’abonnement pour ne plus recevoir d’articles de Olivier Demeulenaere – Regards sur l’économie.
    Modifiez vos préférences d’envoi sous Gestion des abonnements.

    Problème de clic? Copiez et collez cette URL dans votre navigateur:
    https://olivierdemeulenaere.wordpress.com/2016/12/21/troisieme-guerre-mondiale-assassin-ambassadeur-russe-ankara-daech/

:)

Douce France : Le FMI soutient Lagarde, comme le gouvernement français qui a pourtant déclenché l’affaire !

par The Wolf

Le FMI soutient Lagarde, comme le gouvernement français qui a pourtant déclenché l’affaire ! By Brunobertezautresmondes, brunobertez.com Bruno Bertez : « Ce procès qui n’en était pas un est une triste comédie. Comme le mandat de Hollande il se termine en pantalonnade. Nous sommes dans le dérisoire. Les médiacrates n’ont pas osé aboyer contre le Parquet […]

Lire la suite

Commentaire    Voir tous les commentaires    J’aime

 

Résilier l’abonnement pour ne plus recevoir d’articles de Le blog A Lupus un regard hagard sur Lécocomics et ses finances.
Modifiez vos préférences d’envoi sous Gestion des abonnements.

Problème de clic? Copiez et collez cette URL dans votre navigateur:
http://leblogalupus.com/2016/12/21/douce-france-le-fmi-soutient-lagarde-comme-le-gouvernement-francais-qui-a-pourtant-declenche-laffaire/

Le blog A Lupus un regard hagard sur Lécocomics et ses finances

TEXTES, GROGS ET PATATES CHAUDES…

RECHERCHER…

A CHAUD!!!!!

Une Révolution Politique est en Marche en Europe Par Geert Wilders

https://fr.gatestoneinstitute.org/9633/revolution-politique-europe

«Merkel a du sang sur ses mains»

Politique Friction du 1er Mai 2012 : Opinion, Vérité et élections par Bruno Bertez

  • A lire avant le grand débat

Petite variation sur ce qui est au cœur du malaise des démocraties, le règne de l’opinion et son corollaire, la dictature de la communication.

"" 

 La démocratie repose sur un mythe: une voix en égale une autre. Tout le monde le sait, mais s’en accommode. Pourquoi? Parce qu’il ne faut surtout pas que puisse être contestée la légitimité de ceux qui gagnent le concours de beauté des meilleurs maquilleurs. Le seul moyen de dire non est devenu le non-vote, vote blanc ou abstention. D’où la lutte des partis et des leaders, toutes tendances confondues, pour faire voter. Pour défendre le mythe. Le mythe est acceptable tant qu’il s’accompagne d’un objectif: faire progresser les citoyens, les éclairer, les élever à la conscience politique. Il cesse de l’être quand la tromperie, le mensonge, l’escamotage sont les moyens dominants de gagner les suffrages. Dans ce cas, force est de reconnaître qu’un consentement et un vote viciés ne sont guère différents d’une extorsion. La violence se dissimule derrière les processus dits démocratiques, dès lors que tout a été fait, comme c’est devenu pratique courante, pour travestir, donner une idée fausse des situations, des diagnostics, des remèdes, de leurs coûts et de leurs conséquences non-voulues.

""

""   Un seul exemple, déterminant. Devant la crise, on vous a dit que le seul remède était l’austérité. A  ceux qui ont dit l’austérité n’est pas le remède, elle tue le patient, il a été répondu par un haussement d’épaules. Maintenant que le patient faiblit, menace de se révolter, maintenant que la colère gronde et que le vent tourne, il est décrété qu’il faut que l’austérité s’accompagne de mesures de croissance; autrement dit, il faut appuyer sur le frein et l’accélérateur en même temps. Comment? Par les dépenses publiques voyons, par l’accroissement des dettes voyons, par la création monétaire voyons. En clair, pour lutter contre les dettes, on provoque la récession; pour lutter contre la récession, on augmente les dettes, et les dettes, on les refinance par la création monétaire auprès de la Banque Centrale!

Qui parle des conséquences escamotées, mais garanties, incontournables, à savoir l’augmentation du pouvoir des apparatchiks non-élus, prébendiers, la baisse du poids du secteur privé, la hausse des impôts, la baisse de la capacité du privé à consommer, à embaucher et l’avilissement garanti, voire recherché, de la monnaie.

Qui ne voit, simple bon sens, qu’appuyer sur le frein et l’accélérateur en même temps ne donne qu’un seul résultat, garanti à 100%: l’inflation. Si vous accélérez tout en freinant, vous n’avancez pas plus vite, mais une chose est sûre, cela chauffe.

""

PLUS DE BERTEZ EN SUIVANT :  

Dans une authentique démocratie, les politiques auraient dit:

-Nous sommes en situation d’insolvabilité conjointe des Etats et du secteur bancaire qui nous a financés

-Nous ne voulons pas changer la société et nous voulons sauver les banques, les banquiers et leurs apporteurs de capitaux

Nous allons vous imposer de nous resolvabiliser, ce qui nous permettra de sauver les banques, les banquiers, leurs apporteurs de capitaux.

En contrepartie, vous vivrez moins bien, vous paierez plus d’impôts, nous multiplierons les contrôles, nous limiterons les mouvements des hommes et des capitaux. Bref, nous accentuerons le socialisme de nos sociétés, c’est le prix à payer pour sauver, pour sauver… le capitalisme bancaire.

""""

Nous allons détruire, laminer par l’impôt, les droits de succession, l’inflation, les patrimoines que vous, petits capitalistes de l’épargne, de la production, de l’effort et de l’emploi, avez constitué années après années, pour que le capital financier, dont les fonds tombent du ciel de la Banque Centrale, gratuitement, puisse continuer à jouer… et à financer nos largesses.  Car derrière le galimatias, derrière le metafoullis des propositions disparates, derrière le catalogue, derrière l’assemblage de vérités fragmentaires, c’est bien de cela qu’il s’agit: la destruction de votre capitalisme national, historique constitué génération après génération au profit du capital financier  international. La destruction de votre ordre social à vous, le votre, celui dont vous avez hérité de vos parents, la destruction de votre bourgeoisie, pour préserver l’ordre kleptocratique. Détruire le spécifique, voilà l’enjeu des deux politiques proposées. Derrière les soi-disant mesures, derrière le catalogue dont on vous cache la cohérence, c’est un enjeu de société. Un enjeu de la place de la France dans l’Europe, dans le monde. Un enjeu de votre place dans le pays. Mais c’est vrai, il y a quand même une différence entre les deux votes, une différence cynique car, sans vous le dire, on vous suggère: si tu es avec moi, nous prendrons le bien du voisin; si tu es contre moi, nous prendrons le tien.

""""

Et si les politiques au pouvoir cachent la Vérité, l’opposition aurait dû la dire; si, ni la majorité, ni l’opposition ne la disent, alors c’est aux corps intermédiaires de faire leur travail et de l’exposer.

                        Cet exposé préliminaire étant fait, il nous paraît honnête et utile de vous fournir le mode d’emploi pour nous lire. Nous avons quelques grands principes et convictions qui sous-tendent nos articles.

/////////////////////////////////////////////////////////////////////////

                        Les erreurs théoriques sont responsables des catastrophes pratiques. C’est parce que l’on pense faux que l’on agit faux. Les théories sont des produits de rapports de forces, de situations, de l’évolution. Bref, les théories sont historiques et comme le disait Paul Valéry à propos des civilisations, elles sont mortelles. La Communication, c’est ce qui permet de faire passer des vessies pour des lanternes. La fonction de la communication n’est pas d’exposer la Vérité, les faits, les données, mais de convaincre, de prendre le contrôle des esprits. De faire en sorte que, comme il est exposé dans les cours de relations publiques, les cibles pensent ce que vous voulez qu’elles pensent.

Le lien entre Opinion et Communication est là: la fabrication de l’opinion. Le lien entre Vérité et Information est là: alimenter la réflexion. La Vérité unit, elle constitue un référent extérieur qui s’impose à toute personne raisonnable. Elle touche au symbolique, à ce qui constitue l’âme, la pensée humaine. La Vérité libère. Elle construit des individus. Elle libère de la barbarie, elle libère de la dépendance. L’opinion divise, elle clive et facilite le travail des Pouvoirs dans leur recherche de volonté de puissance. L’opinion, ils la travaillent au niveau de l’imaginaire et des affects. L’opinion asservit, construit des pseudo-sujets au sens féodal, qui sont en réalité de véritables objets. Sous l’angle politique, faux sujets et objets sont la même chose, une cible qu’il convient de séduire pour mieux circonvenir. Le politique est le domaine de la séduction, d’où le rôle irremplaçable des médias, de leur mise en scène, de leur formatage.

                        La Vérité n’est pas une donnée, c’est une recherche, une construction, un travail dans lesquels se nouent les solidarités réelles entre le passé et le présent, le présent et le futur. Les acquis de l’intelligence se cumulent. Ils se transmettent et s’enrichissent de générations en générations. Nous sommes redevables des acquis du passé, comme nos enfants le seront des nôtres.

                        C’est pour cela que nous disons qu’il y a un objectif de Vérité qui est constitutif de l’homme, de l’humain, mais que, en même temps, on ne s’approche de la Vérité qu’asymptotiquement. Ce n’est pas parce que la Vérité n’est pas une donnée immédiate, fixe, qu’elle n’est pas essentielle pour l’homme et le sociétés.

La relativisation, la chute des référents, la libération de la parole, son délestage du poids du réel, c’est ce qui libère les forces des Pouvoirs pour vous tyranniser et vous dominer. Ceux qui disent « il n’y a pas de Vérité», tout est relatif, tout se vaut, tout dépend du rapport de forces, ce sont ceux qui vous réduire au rôle de marche-pied sur lequel ils veulent grimper pour s’élever à vos dépens. C’est grâce à la relativisation généralisée qu’ils détruisent le bon sens, les oppositions, et favorisent les comportements moutonniers  qui les portent au Pouvoir et les y maintiennent. Les Pouvoirs jouent sur la déconnexion entre le Réel et les discours, entre le Vrai et l’Opinion, l’Absolu et le Relatif. Ils sont aidés par la complexité du monde moderne. Apprentis sorciers à vos dépens, ils n’ont aucun autre pouvoir que ceux que vous leur abandonnez. Le Vrai, le Savoir, l’esprit critique, le bon sens, ce sont leurs concurrents et leurs ennemis.

Le débat politique en général et français en particulier est une honte, il s’alimente du renoncement des citoyens à comprendre un monde complexe, dont la politique, de toutes orientation confondues, s’efforce en plus de donner une vision tronquée, réductrice, et, dans certains cas, carrément fausse.

                        La responsabilité des citoyens dans le mépris dont ils sont l’objet de la part de la classe politique et de ses bureaucrates est considérable. Les citoyens ont abdiqué la dignité, la recherche de la liberté pour le confort, la protection, sans se rendre compte que le prix en était la soumission.

                        La responsabilité des corps intermédiaires est tout aussi grande, voire plus. Ils sont tellement médiocres qu’ils donnent argument aux politiques pour les court-circuiter, les rabaisser, les humilier: voir par exemple le comportement de Mélenchon avec les médias, voir celui de Sarkozy. Les corps intermédiaires, par leur paresse, leur flagornerie, leur mode de promotion, ont cessé d’être des corps intermédiaires capables de décoder un monde complexe. Ils sont devenus passe-plats, auxiliaires d’injustice et de propagande. L’objectivité se réduisant pour eux à interviewer un syndicaliste après un patron ou un homme pseudo de droite après un homme soi-disant de gauche. Le tout couronné par une pirouette vacharde, in cauda venenum, pour se mettre en valeur et sauver son ego.

EN LIEN : Blog a Lupus / Code et mode d’emploi : Opinion, Vérité, Subjectivité

///////////////////////////////////////////////////////

BRUNO BERTEZ Le 1er Mai 2012

llustrations et mise en page by THE WOLF

""

EN BANDE SON :

EN COMPLEMENT : Veillée d’armes ? par Bruno Bertez

 Nous sommes à la veille d’un débat qui pourrait ètre crucial,mais qui ne le sera pas. Quand nous disons crucial, c’est pour les Francais, pas pour les candidats. Le débat sera tres suivi, c’est une Tribune fantastique pour, enfin, expliquer, faire comprendre la situation dans laquelle nous nous trouvons, les enjeux, les voies possibles d’amélioration, les obstacles à  vaincre, les couts associés aux solutions , le tout dans une perspective, sous contrainte à la fois européenne et globale.

 Rien qu’à l’énumération, vous avez compris qu’il n’y a aucune chance pour que tout cela soit eclairé. 

D’abord parce que les candidats sont incapables de le faire

Ensuite parcequ’ils n’ont pas les ressources pédagogiques pour le faire comprendre.

Enfin parce que ce n’est pas leur intéret ou leur objectif.

Ils en sont à la joute, au combat. L’un veut marquer des points et sauver la face, l’autre veut surtout ne pas perdre, conserver les avantages de sa position en tete.

Contrairement donc à ce que disait la bonne vieille Geneviève Tabouy en débutant ses chroniques, ne vous attendez pas à savoir, ce n’est pas le but de l’exercice.

Nous voulons attirer votre attention sur ceci : la France n’est pas maitresse de son destin. Beucoup de choses parmi celles qui seront dites avec emphase voire conviction sont des rodomontades.

Le combat de Hollande contre Sarkozy et peut ètre contre une partie de la France n’est qu’un épisode, une étape sur un long chemin de futures désillusions. Ce chemin Sarkozy l’a déjà parcouru et cela lui a couté sa place: au lieu de se poser en intermédiaire, médiateur, il a voulu jouer au chef, il a affrmé un volontarisme téméraire qui s’est retourné contre lui. Le temps des volontarismes politiques est terminé, les gouvernements ont abandonné les outils tout au long de la période 1980/2012.

 Ils n’ont plus les outils, ils sont pris dans des systèmes qui les dépassent, pire faute de comprendre le fonctionnement de ces systèmes ils en sont doublement esclaves et dépendants. Témoin ce qui s’est passé en Europe avec l ‘accumulation des erreurs dans la gestion de la crise de la dette. On ne commande à la nature qu’en connaissant et respectant ses lois.

La première étape sera bien sur les législatives françaises. Selon leurs résultats elles donneront ou non au futur President une future majorité pour faire ce qu’il a esquissé ou non . Peut ètre plus important, elles institutionnaliseront, introniseront la future opposition. il n’est pas impossible que la force et les contours de la future opposition soient aussi importants que la consistance de la majorité, nous verrons.

Puis vont commencer, ce n’est pas chronologique, mais logique, les confrontations européennes.

Hollande a affirché- est-ce le fond de ses convictions un keynesianisme bon teint, il pense et fait croire que l’on peut trouver une voie de sortie de la crise par la hausse des dépenses publiques, par la demande, par l’impot et le changement de politique monétaire de la BCE.

Il affirme des oppositions fondamentales aux vues allemandes sur les points suivants :

  -L’Allemagne ne croit pas aux vertus du Keynesianisme

 -L’Allemagne croit à l’absolue necessité d’une monnaie saine

 -L’Allemagne croit à la rigueur fiscale comme condition de la croissance durable.-L’Allemagne refuse la mise en commun des dettes

 -L’Allemagne a promis à son peuple que l’euro serait géré comme le Mark.

 -l’Allemagne est ralliée au supply side economics, à l’investissement

 -L’Allemagne veut reperndre le controle de la BCE, changer  les droits de vote

Selon toute vraisemblance, les relations entre la France et l’Allemagne vont connaire une periode de  réaménagement sinon de turbulences.

L’axe Sarkozy Merkel qui dominait l’Europe va se deplacer voire se déliter. Monti vient de faire savoir dans la Reppublica qu’il était candidat à prendre la succession de Sarkozy comme chou chou de Merkel. Les Britanniques s’interrogent, ils pourraient tenter un rapprochement sur les bases d’un soutien aux positions allemandes sur le suply side, la rigueur fiscale, la monnaie saine en échange d’un assouplissement  de la position Allemande sur l’industrie financiere.

Par ailleurs Schauble qui est la pierre angulaire des positions allemandes va se trouver en position forte à la tète de l’eurogroupe en remplacement de jJuncker. Il vient encore hier de réaffirmer ses positions: la condition première pour avoir de la croissance soutenable, c’est la consolidation fiscale.

L’opinion publique Allemande n’est pas tendre avec la France et les Français comme en témoigne l’éditorial  de la FAZ qui afffirme que. » les Français veulent retourner à l’époque tranquille et confortable de Mitterrand. »

Les milieux d’affaires Français n’ont guère participé à la campagne si ce n’est pour justifier leur non participation.

Au fond ils croient que comme du temps de Mitterrand le réel, l’économie se chargera de mettre Hollande et ses troupes à la raison. Ils ont tort comme d’habitude, l’histoire ne se repète pas et nous sommes plus proches des années 20 et 30 que des années 81  en raison d’un élement essentiel , la crise et son enjeu, l’ordre social.

Les mileux d’affaires n’ont pas compris que les limites aux aberrations de 81 n’existent plus, le franc ne peut plus ètre attaqué on ne risque plus les dévaluations infamantes. L’Euro protège la France et donc les dérives peuvent durer plus longtemps jusqu’à ce qu’elles soient plus graves.

   Par ailleurs les milieux patronaux nônt pas encore compris qu’ils avaient intéret à faire alliance aves la petite bourgeoisie, les petits patrons, plutot qu’avec le grand capital financier car ce sont ces couches sociales qui constituent en fait leur bouclier.

BRUNO BERTEZ Le 1er Mai 2012

 » data-medium-file= » » data-large-file= » » class= »alignleft size-medium wp-image-39233″ src= »https://civilwarineurope.files.wordpress.com/2016/12/c0i2hawukaabglk.jpg?w=300&h=166″ alt= »c0i2hawukaabglk » width= »300″ height= »166″ style= »border: 0px; max-width: 100%; height: auto; display: block; padding: 0px; box-sizing: border-box; float: left; margin: 10px 26px 15px 0px; »>Angela Merkel est devenue la cible des critiques après l’attentat de Berlin commis lundi. La politique de la chancelière allemande a notamment suscité un tollé sur les réseaux sociaux.« Elle a du sang sur ses mains : l’attaque au camion est due à la politique d’ouverture des frontières aux réfugiés menée par Merkel », déclare Eylin Tabbert, un internaute connu auparavant pour ses critiques véhémentes à l’égard d’Hillary Clinton lors de sa campagne électorale. Son post sur Twitter a été accompagné d’une image de la chancelière, toute en taches de sang, avec à l’arrière-plan, le camion utilisé lors de l’attaque. Eylin Tabbert, qui a 4 000 abonnés et qui publie des dizaines de tweets par jour sous le nom de « EylinHurt » est l’un des nombreux utilisateurs en colère qui dénonce la politique de Mme Merkel.(…) La publication par Bloomberg du message concernant la réaction de la chancelière à l’attentat à Berlin a donné lieu à des dizaines de commentaires dont plusieurs sous la forme d’insulte et de haine et d’autres censés la ridiculiser. Suite à l’attentat, Mme Merkel s’est bornée à présenter ses condoléances sans formuler de mesures décisives.Plusieurs détracteurs politiques se sont joints au chœur des critiques sur Internet. Nigel Farage, le célèbre partisan britannique du Brexit, qui, comme le prédit Donald Trump, occupera le poste d’ambassadeur aux États-Unis, a déclaré que « les événements comme celui-ci seront lourds de conséquences pour Merkel ».

Geert Wilders, député néerlandais et chef du Parti pour la liberté, un parti antimusulman, a posté une photo de Merkel où le visage et les mains de cette dernière sont couverts de sang. La nouvelle attaque terroriste à Berlin a fait 12 morts et 48 blessés lundi 19 décembre, lorsqu’un terroriste a lancé un camion sur un marché de Noël de la capitale allemande.

Source : https://fr.sputniknews.com/international/201612231029316554-allemagne-merkel-accusations/

Attentat de Berlin : les portes ouvertes, une «politique criminelle»

585bb1a5c361884d658b4763Pour l’écrivain Alexandre Mendel, la politique des «portes ouvertes» de l’UE et l’absence des frontières intérieures mène à l’insécurité sur le continent européen en donnant de larges possibilités aux terroristes de commettre des attentats.Alexandre Mendel est journaliste, écrivain, auteur du livre La France djihadiste (Ed. Ring).RT : Pourquoi cela a-t-il pris tant de temps de désigner en tant que suspect de l’attentat de Berlin le Tunisien Anis Amri ?Alexandre Mendel (A. M.) : Je ne sais pas – il est curieux qu’ils aient trouvé ses papiers d’identité dans le camion deux jours après l’attentat. C’est beaucoup, ils auraient pu les trouver bien avant.RT : Quelles sont les chances de le retrouver ?A. M. : Cela ne va pas être facile : l’Allemagne a 83 millions d’habitants, et l’Union européenne a des frontières ouvertes. Il peut être en France en ce moment précis. Peut-être qu’il va s’attaquer à l’Italie… Nous ignorons où il est.

RT : Il y a eu de nombreux avertissements concernant un probable attentat en Europe. Comment se fait-il que les attaques se répètent ? Croyez-vous qu’en termes de sécurité quelque chose a changé depuis le massacre de Nice ?

A. M. : Cela a peut-être été inspiré par l’attentat de Nice, sur la Côte d’Azur, le 14 juillet, le jour de la Fête nationale. En fait, c’est une attaque très simple à réaliser : c’est plus simple de louer un camion que de se procurer une Kalachnikov, c’est bien plus simple de tuer des cibles faciles au marché de Noël que des soldats, ou [des gens] dans une synagogue ou dans une église. L’attaque qui s’est produite il y a deux jours à Berlin est peut-être la plus simple qui puisse avoir lieu dans un pays qui ne se défend pas. En France, en ce moment, tous les marchés de Noël sont sécurisés avec des barrières en béton armé. Ce n’est pas le cas en Allemagne. L’attaque qui s’y est produite il y a deux jours a été la plus simple en deux ans d’attentats.

RT : Le suspect avait déjà été repéré pour ses liens avec l’Etat islamique. S’il était déjà connu des autorités, pourquoi ne l’ont-elles pas arrêté ?

A. M. : Ce n’est pas la première fois que cela se produit. De nombreux assaillants en France étaient connus des services de police avant qu’ils commettent les attaques. La surprise… c’est que nous ne devrions pas être surpris. C’est probablement le cinquième attaquant dont nous savions que son attitude représentait un risque pour les Occidentaux. Si vous savez qu’il est salafiste, comment faire face aux salafistes ? Les emprisonner tous ? Vous ne pouvez pas le faire à moins qu’ils n’envisagent ou ne commettent un attentat.

RT : Pensez-vous que les terroristes exploitent la politique allemande des «portes ouvertes» ?

A. M. : Il faut reconsidérer cette politique qui est une politique criminelle. Nous devons fermer nos frontières immédiatement. Actuellement vous pouvez passer d’Allemagne en France sans être inspecté. Où donc sur Terre pourriez-vous imaginer cela ? Peut-être que cet homme est en France en ce moment. Nous devons donc mettre cela et mettre en place des frontières en Europe.

Source : https://francais.rt.com/opinions/31031-attentat-berlin-portes-ouvertes-politique-criminelle

7 000 terroristes présumés dans la nature en Allemagne selon un ex-chef du renseignement britannique

585c0d78c4618884558b45eeAncien dirigeant du département antiterroriste du MI6, les services secrets britanniques, Richard Barrett a indiqué, dans le journal britannique Daily Mail, qu’Anis Amri, principal suspect de l’attentat de Berlin qui a fait 12 morts et 48 blessés le 19 décembre, n’était qu’un parmi les milliers de «terroristes potentiels très extrêmes [dont le nom apparaît] dans les registres».«De plus, si l’on inclut l’ensemble des Länder d’Allemagne, ils ont environ 7 000 cas existants», a-t-il ajouté, précisant que ces individus étaient impossibles à pister.L’intervention de Richard Barrett survient après la révélation que le suspect de l’attaque au camion-bélier d’un marché de Noël berlinois, Anis Amri, était connu des services de police pour ses penchants extrémistes et sa dangerosité.Source : https://francais.rt.com/international/31055-7000-terroristes-dans-nature-allemagne-ex-chef-renseignement-britannique
c0f0iacwgaauiwtc0fz8q9xgaq9lawc0fzoriw8aacu3d

Navigation des articles

Laisser un commentaire

7 000 terroristes présumés dans la nature en Allemagne selon un ex-chef du renseignement britannique

La police londonienne© Peter Nicholls Source: Reuters
La police londonienne

Alors que le suspect de l’attentat de Berlin était connu pour sa dangerosité avant son passage à l’acte présumé, l’ancien chef du renseignement antiterroriste de Grande-Bretagne estime que des milliers de terroristes potentiels sont dans la nature.

Ancien dirigeant du département antiterroriste du MI6, les services secrets britanniques, Richard Barrett a indiqué, dans le journal britannique Daily Mail, qu’Anis Amri, principal suspect de l’attentat de Berlin qui a fait 12 morts et 48 blessés le 19 décembre, n’était qu’un parmi les milliers de «terroristes potentiels très extrêmes [dont le nom apparaît] dans les registres».

«De plus, si l’on inclut l’ensemble des Länder d’Allemagne, ils ont environ 7 000 cas existants», a-t-il ajouté, précisant que ces individus étaient impossibles à pister.

L’intervention de Richard Barrett survient après la révélation que le suspect de l’attaque au camion-bélier d’un marché de Noël berlinois, Anis Amri, était connu des services de police pour ses penchants extrémistes et sa dangerosité.

Nouvel article sur Journal contre la #PesteBrune

@GillesPennelle, le neuneu qui n’en rate pas une… #FN #complotisme #desinformation

par GdeC

Drôle de sens des responsabilités que donne cet élu FN de Fougères (35) en essayant un peu trop systématiquement de faire du buzz avec tout et n’importe quoi, au seul profit de son idéologie puante. Le porteur de peste brune dénommé ci-devant Gilles Pennelle vient encore de se faire remarquer en propageant, comme son parti complotiste en a si tristement l’habitude, une rumeur sans fondements :

Qu’il mobilise les médias, soit… A eux de faire le tri , et leur boulot.   Mais que cet hurluberlu mobilise les services de la Police Nationale qui en ces temps troublés ont probablement autre chose à faire, voilà qui est plus critiquable. Je ne vois franchement pas l’intérêt de contribuer ainsi à créer des mouvements de panique, ce qui est terriblement irresponsable.  Il n’en est en outre  pas à son coup d’essai. Il s’était déjà fait remarquer en octobre de cette même année en prédisant les pires maux pour l’humanité sous prétexte d’un projet d’accueil de migrants à Beaucé, dans son département. Avec le flot de peste brune qui s’en suivit,  inhérent  à ce genre d’événements dans la tête de ses médiocres semblables, là où les milliers de morts qu’on doit déplorer cette année chez les migrants nécessiterait un traitement plus conforme à nos valeurs traditionnelles humanistes.

NB.Ne vous retenez surtout pas d’aller faire un petit tour sur sa page facebook pour lui dire tout le bien que vous pensez de son attitude irréprochable et de sa haute valeur ajoutée au bien être de l’humanité … C’est ici.

capture

Islamisme – Autriche : le FPÖ sera-t-il un pont entre la Russie et les Etats-Unis pour la création d’une alliance occidentale contre l’islamisme ?

par The Wolf

Publicités
%d blogueurs aiment cette page :